Paroisse EPC Zoétélé Rév Simon Pierre NGOMO Paroisse EPC Zoétélé Rév Simon Pierre NGOMO
  ACCUEIL   ORGANISATION   CHAPELLES   PRIERES   SANTE   EDUCATION   PROJETS   EPC    
   
Menu principal
Les Chapelles
Les Chorales
Flux RSS
(1) 2 3 »
:: Paroisses : 
Posté par ngys le 28/12/2010 9:29:41 (1026 lectures)

Les chrétiens membres de la chapelle de Bienne-Evilard La Foi souhaitent à tous leurs frères et soeurs en Christ de toutes les autres chapelles de l'E.P.R.C., ainsi qu'à son Révérend Pasteur, le rvd Simon Pierre Ngomo, un très joyeux Noël, et formulent leurs meilleurs voeux pour que 2011 soit une année remplie de bénédictions.
Fraternellement: les anciens, diaconesses et chrétiennes de la chapelle EPRC de Bienne-Evilard la Foi

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
:: Paroisses : 
Posté par ngys le 8/11/2010 11:19:21 (1115 lectures)

L’on ne peut se cacher la vérité à soi-même

« Il arrive un temps dans la vie de chaque homme où il pense la vérité, quelle qu’elle soit ». Ces paroles ne sont pas de moi, mais d’un brave musicien sud-africain appelé Lucky Dube, assassiné en 2007 par des malfrats qui voulaient lui voler sa voiture. De son vivant, cet homme eu le courage de chanter l’amour, d’exiger la paix et de dénoncer les fléaux sociaux dans son pays en pleine période d’apartheid. Grâce aussi à son combat, un homme comme Mandela est sortie de prison et avoir un président noir en Afrique du Sud est maintenant un fait des plus normaux.
Le combat mené par Dube n’est pas différent de celui que livra le Rev. Martin Luther King jr. Dans un pays ou une partie de la population n’avait aucun droit civique, sinon celui de se taire et de dire oui à tous genres d’abominations, cet homme (comme la majorité de la population) a vu où était la vérité, et il s’est battu au prix de sa vie pour les droits civiques des noirs aux USA. Aujourd’hui, grâce aussi à son combat, pour lequel il perdit la vie, un mulâtre est président des USA. Cet homme, comme beaucoup dans son pays, s’est battu pour la vérité, que tous voyaient, mais que beaucoup se gardaient de dire, par crainte, par lâcheté ou par commodité peut-être.
Le combat de Dube n’est pas non plus tellement différent de celui que livra Gandhi en Inde, à savoir (entre autres) la liberté pour son peuple de produire ses biens de premières nécessités. Il fut assassiné pour son combat, mais l’Inde compte aujourd’hui parmi les pays qui ont leur mot à dire sur la planète, et une société indienne comme la Tata est aujourd’hui propriétaire de fleurons de l’industrie anglaise (ancien colonisateur) comme Land Rover et Jaguar.
Outre les parallèles que nous pouvons trouver dans ces histoires par la nature noble, nécessaire et finalement victorieuse de ces trois combats, un autre aspect devrait attirer notre attention, à savoir l’hypocrisie d’une certaine frange de leur propre peuple. En effet, aucun de ces hommes ne fut assassiné par la main d’un étranger (du moins pas directement) mais bien par les mains de ceux pour qui ils se battaient. En effet, il ya des gens qui préfère sacrifier la cause de tout un peuple juste pour satisfaire leurs intérêts égoïstes.
Je suis d’avis que la situation qui entoure la légalisation de l’EPRC au Cameroun est très semblable à ces trois histoires. Sinon comment pourrions-nous expliquer les actes posés par certains ministres du culte et hautes personnalités du gouvernement camerounais qui pèsent de tout leurs poids pour empêcher la naissance officielle de cette église au Cameroun? Alors même qu’elle est maintenant reconnue par plus d’une administration européenne, et même par des organisations chrétiennes internationales. La récente nomination du Rev. Ngomo comme ambassadeur de la paix par la Fédération pour la Paix Universelle en est une preuve s’il en faut. Le fait est simplement que certains grands pontes du régime et de certaines églises « historiques » au Cameroun pèsent de tout leur poids pour empêcher cette église de voir le jour. Peut être par crainte de voir la majorité du peuple camerounais se rendre compte du fait que depuis trop longtemps, les choses ne vont plus tellement bien dans nos églises historiques et qu’il serait peut-être temps que ça change.
Comme le peuple noir d’Afrique du Sud durant l’apartheid, comme le peuple noir d’Amérique durant les batailles pour les droits civiques, comme le peuple indien durant la lutte pour l’indépendance (économique), comme…l’EPRC est aujourd’hui opprimée et oppressée au Cameroun, tant par les pouvoirs publics que par ceux religieux, tenants du mensonge institutionnalisé. Et cela, pour le simple fait de vouloir jouir d’une liberté fondamentale, pourtant reconnu par la constitution de notre pays, « la liberté de religion ». Ces personnes veulent par la force nous amener à militer dans certaines églises corrompues et rongées jusqu'à la lie par certaines pratiques ésotériques et mafieuses. Elles veulent par la force nous prendre les temples que nous avons construits, sans leur aide, juste par nos dimes et dons fait Dieu sait à travers quelles sacrifices et abnégations. Elles veulent par ces actes de démonstration de leur pouvoir sur l’administration territoriale, la justice et même les corps armés nous faire croire que la vérité n’existe plus. Cependant, malgré un contexte politique différent de celui qui prévalait en Afrique du Sud, les paroles de Lucky Dube donnent matière à penser. La raison en est simple. La vérité est la vérité, et l’on ne peut la cacher indéfiniment aux autres, et encore moins à soi même.
La vérité prend le temps qu’elle prend pour se manifester, et parfois, comme Moise, ceux qui commencent des dures et longues marches vers la liberté ne foule pas la terre promise de leurs pieds, mais ils la voient et savent quelle existe, car qu’on le veuille ou non, la vérité finit toujours par triompher.
We shall overcome
Mocyse

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
:: Paroisses : Prochain Ekan en Europe
Posté par ngys le 24/9/2010 12:59:14 (1038 lectures)

chers frères et soeurs en Christ,

le prochain EKAN est programmé pour le dimanche 10 octobre 2010, à13.30 heures, en la chapelle de Bienne-Evilard la Foi (adresse GPS rue principale 62, CH 2533 Evilard)

Pour tous renseignements l'Ancien Pierre Beiner, catéchiste, se tient volontiers à disposition ! ++41 32 331 13 47, ou mobile ++41 76 328 69 29.

Au plaisir de vous accueillir.... bien fraternellement: A/E Pierre Beiner

Note: 10.00 (1 vote) - Noter cet article -
:: Paroisses : La vie n'est pas un long fleuve tranquile...
Posté par ngys le 8/11/2010 11:23:41 (955 lectures)

La vie n’est pas et ne sera jamais un long fleuve tranquille!!!

Tout à fait par hasard, j’ai écouté une conversation assez intéressante mais certainement pas singulière aujourd’hui. Il est sensiblement 13h quand je me rends comme à mon habitude dans la salle de restauration de mon lieu d’étude en pensant me retrouver seul mais, contrairement aux autres jours il est occupé par deux personnes. À mon entrée, la dame s’excuse et me demande si leur présence me gêne. Je lui réponds immédiatement que non, en précisant que ce lieu est justement fait pour que les gens s’y installent à leur guise et consomme le repas qu’ils ont ramené de chez eux. La deuxième personne, un homme, reste très silencieuse et ne m’accorde même pas un regard. Pendant que je commence à manger mon sandwich, mes yeux se posent sur un dessin que la femme explique à l’homme d’une voix tout à fait normale, pendant que celui-ci répond d’une voix plutôt craintive, mais je comprendrais plus tard que cette voix basse et hésitante n’était pas le fruit de la peur, mais plutôt celui de la gêne et de la honte. Et pour cause, le dessin est celui que l’on voit communément sur les cartes astrologiques, et qui est sensé représenter les planètes et leurs influences sur nos vies. La dame explique avec des traits rouges les influences négatives de telle et telle autre planète sur la vie de l’homme et ne s’attarde pas sur les quelques traits bleus sensés représenter des influences positives. Elle expliquera ensuite au monsieur qu’il y aurait une femme dans son passé (enfance) qui influencerait négativement sa vie.
Par la suite, la conversation que je captais par bride (du fait surtout des chuchotements de l’homme) se focalisera sur les difficultés de ce dernier (santé fragile, insécurité dans son emploi, insatisfaction sentimentale, envies suicidaires) que la femme explique à l’homme comme étant le fruit de l’interaction de telle planète avec telle autre, mais que toutes ces mauvaises influences sont réversibles à travers l’application de certaines recettes de l’astrologie. C’est à ce moment que je finis mon repas et quitte le couple. Cela a immédiatement rappelé à mon souvenir les guérisseurs, marabouts et marchants d’espoir en tous genres que nous rencontrons régulièrement en Afrique en général et au Cameroun en particulier. J’ai été très frappé de la similarité des approches entre ces marchands d’espoir en Afrique et cette dame au Canada. La technique est bien simple : on vous convainc d’abord que tout va mal dans votre vie et que la mort est même proche, et au passage on en donne la responsabilité à un de vos proches. Une fois que cette idée est bien encrée, on vous fait comprendre que seulement le marabout ou l’astrologue a la solution à vos problèmes.
En m’apercevant de la similarité d’approche entre les marchands d’espoir ici au Canada et au Cameroun, je n’ai pu m’empêcher de comparer les styles de vie et les problèmes qui se posent en Afrique, Amérique du Nord et Europe. Aussi étrange que cela puisse paraitre, les hommes ont les mêmes problèmes sous toutes ces latitudes. Certes le niveau de vie diffère, mais en dernière analyse on a tous besoin de santé, de sécurité économique, d’amour et l’idée de la mort nous fait tous peur. Alors le premier qui nous dit avoir des solutions miracles à ces maux est le nouveau sauveur. Et comme l’homme cherche à rationnaliser les choses sur tous les continents, il lui est plus facile de croire le marabout qui lui donne une écorce qu’il touche et voit ou l’astrologue qui lui parle de la lune et des étoiles qu’il voit que de croire le prêtre ou le pasteur qui lui parle d’un Dieu qui se trouve quelque part dans les cieux, et de son fils ressuscité qui a donné sa vie pour sauver la notre. On refuse alors d’écouter la petite voix qui souvent nous dit que ces pratiques ne sont pas dignes de chrétiens, on le cache aux autres en essayant de rencontrer ces personnages dans le secret, et on parvient même parfois à se convaincre nous même que c’est le meilleur choix.
Mais que nous dit la bible à propos de l’astrologie?
Lisons ces quelques paroles tirées du Deutéronome 18 : 10-13 « Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel… Tu seras entièrement à l’Éternel, ton Dieu ». Le prophète Ésaïe 47 : 13-15 nous livre quant à lui cette sentence concernant ceux qui mettent leur confiance dans ce genre de pratique « …Qu’ils se lèvent donc et qu’ils te sauvent, ceux qui connaissent le ciel, qui observent les astres, qui annoncent, d’après les nouvelles lunes, ce qui doit t’arriver!...ceux avec qui tu as trafiqué dès ta jeunesse se disperseront chacun de son côté : Il n’y aura personne qui vienne à ton secours. » Il n’est nul besoin de commenter ces écrits.

Mais que nous dit la bible à propos de l’idolâtrie?
Dans l’épitre aux romains (Romains 1 :20-23) Paul nous décrit les conséquences directes du fait que les Hommes, bien que voyant la grandeur et la toute puissance de Dieu à travers toutes les œuvres manifestent qui les entourent, lui aient tourné le dos pour je cite « … adoré et servi la créature au lieu du créateur… ». Selon l’apôtre, toutes les pratiques sexuelles infâmes, l’injustice, la méchanceté, la cupidité, la malice, la convoitise, la médisance, l’arrogance, le manque d’affection naturelle, les querelles, meurtres, etc. découlent du fait que les hommes pratiquent l’idolâtrie sous toutes ses formes et approuvent ceux qui la pratique. Paul (Galates 5 : 20-21) nous dit que ceux qui se livrent à ces pratiques n’hériteront pas le royaume de Dieu.
D’ailleurs, certains grands de ce monde ont fait confiance aux devins de toutes sortent, comme le roi Nebucadnestar (Daniel 2) et un des pharaons d’Égypte (Genèse 41 :1-36), mais ils ont finalement compris qu’il n’y a d’autre Dieu que l’Eternel. Comme le recommandent les deux premiers des dix commandements, nous gagnons donc à lui rester fidèles.
La vie n’est pas un long fleuve tranquille et paisible :
Contrairement à ce que les vendeurs d’illusions veulent nous faire croire, la bible nous explique clairement que la vie sur terre n’est pas, n’a jamais été et ne sera jamais une sinécure. Elle est juste le chemin obligé à travers lequel nous devons mériter notre billet d’entrée au paradis, ce lieu merveilleux où la souffrance et les larmes n’existent pas, et où nous aurons finalement cette vie de rêve que nous voulons. Et ce billet s’obtient en profitant des périodes calmes et paisibles de bonheur, mais aussi en affrontant les vagues, chutes et rapides divers de la vie.
• La vie n’est pas une sinécure. Il est tout à fait inutile de s’étendre sur le caractère pénible de notre vie sur terre. Chacun d’entre nous sait combien il est difficile de manger à la sueur de son front, a connu la maladie (ou la vit en ce moment), à connu l’échec (ou le vit en ce moment), à connu la douleur de la perte d’un être cher (ou la vit en ce moment), etc. C’est là autant de choses qui nous rappellent que la vie est dure.
• La vie n’a jamais été facile. Depuis la nuit des temps, les Hommes vivent des situations douloureuses souvent causées par d’autres Hommes et le livre de la genèse les relate bien : la solitude (Gen 2 :18-24), le deuil (Gen 4 : 1-16), la méchanceté (Gen 6 : 5), l’alcoolisme-moquerie-malédiction (Gen 9 : 20-25), l’impudicité de toutes sortes (Gen 18; 19), la faim-soif (Gen 21 : 8-16), la cupidité (Gen 30 : 25-43), le viol (Gen 34 :1-2), la trahison-esclavage (Gen 37 :1-28) et bien d’autres encore.
• La vie ne sera jamais facile. Dans l’évangile de Matthieu (chapitre 24) le Christ nous raconte combien la vie sera difficile dans les derniers jours : « …Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs… Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns le autres,… C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, que celui qui lit fasse attention! ». L’apocalypse de Jean décrit également ces événements, d’une façon assez effrayante.
• Vivre sa vie dans la foi jusqu’au bout est le chemin du paradis. Malgré toutes ces difficultés, il y a beaucoup de notes d’espoir pour les chrétiens. Dans Matthieu 24 : 13, le christ nous dit « Mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé » et dans Apocalypse 3 :21 « Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon père sur son trône. ».
Alors mes chers frères et sœurs dans le Christ, vivons du mieux que nous pouvons nos vies, dans la foi en ce Dieu d’amour, autant dans les bons que dans les mauvais moments, car les bons comme les mauvais jours font parti de la vie du chrétien, et quand le seigneur nous rappellera à lui, soyons en mesure comme Paul de dire en toute honnêteté (2 Timothée 4 :7-8) « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement »

Mocyse

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
:: Paroisses : 
Posté par ngys le 12/10/2010 12:27:07 (901 lectures)

Alors que les diacres étaient réunies à Bienne en fin de semaine dernière, la chapelle de Bienne-Evilard était fière d'accueillir le rvd Simon Pierre Ngomo, récemment nommé ambassadeur de la paix par l'ONU; le premier Ekan de la tournée pastorale actuelle a eu lieu à Evilard, réunissant des chrétiens venus de toute la Suisse, mais aussi des autres chapelles d'Outre-Mer: Paris, Lyon, Genève... Notre berger nous a laissé un message de paix, réconfortant nos âmes et nous redonnant motivation, optimisme, espérance, joie, amour... La chorale a ravi l'assistance, en mettant une ambiance hors du commun ! Merci à ces magnifiques voix, et à l'incontournable Patrick et son clavier les accompagnant avec son dynamisme habituel. Les chrétiens de l'EPRC, chapelle de Bienne-Evilard la Foi remercient chacun/chacune et souhaitent un bon séjour européen à leur rvd Pasteur et lui témoigne sa reconnaissance pour toutes les bénédictions qu'il nous a laissées

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
(1) 2 3 »

YouTube video search: epczok (5)

More From inTHEtube
Dialogue direct
MUSIQUE
VIDEOS
ALBUM PHOTOS
Connexion
Nom   Montant   Date
Nouveaux membres
IrishEagl 1/2/2013
ZbZMQ2kmqE 1/2/2013
JonasLira 1/2/2013
CallumAge 31/1/2013
MarjorieW 31/1/2013
Musiques & Photos
Ndi Nlem_Ndjeng Poucet_Chorale Les Chanteurs Du Messie Volume 2 - Enyin e so ya.mp3
concert_corneillet435.jpg
concert_corneillet433.jpg


 
Paroisses - -
www.serial-weber.com