Paroisse EPC Zoétélé Rév Simon Pierre NGOMO Paroisse EPC Zoétélé Rév Simon Pierre NGOMO
  ACCUEIL   ORGANISATION   CHAPELLES   PRIERES   SANTE   EDUCATION   PROJETS   EPC    
   
Menu principal
Les Chapelles
Les Chorales
:: Organisation : DEMISSION DE LA PAROISSE ZOETELE-VILLE.
Posté par rosbi le 4/3/2009 3:08:02 (6002 lectures) Articles du même auteur

Notre retrait de l’Eglise Presbytérienne Camerounaise.


Zoétélé, le 24 Février 2009.



La Session de la Paroisse de Zoétélé-Ville

A

Monsieur Le Modérateur du Consistoire Nkoumadjap.



Objet : Notre retrait de l’Eglise
Presbytérienne Camerounaise.


Révérend Modérateur,

Par lettre en date du 20 Décembre 2008, notre Session vous a adressé une correspondance par laquelle nous attirions votre attention sur le caractère inique de la sanction que la haute hiérarchie de l’EPC avait demandé au Consistoire Nkoumadjap d’appliquer à notre pasteur appelé, le Rév. Simon Pierre NGOMO.

Nous vous avons exprimé de manière claire notre entière solidarité à notre berger qui était finalement victime d’une sombre machination visant à l’éliminer par tous les moyens. Vos collègues pasteurs qui étaient chargés d’exécuter cette sentence ont fait preuve à cette occasion, d’un manque de courage que l’on pourrait qualifier de trahison, en refusant d’appliquer l’une des résolutions fortes du Consistoire réuni à Nkolsion du 05 au 09 Novembre 2008 et qui demandait à ses délégués au Synode d’Ayos de prendre fait et cause pour le pasteur NGOMO dans l’affaire querellée, parce qu’ils étaient convaincus que ce dernier n’avait commis aucun acte répréhensible qui justifierait une telle sanction.

Nous avons également dit notre détermination à le soutenir jusqu’au bout et que nous tirerions toutes les conséquences de la grave situation ainsi créée le moment venu si l’EPC persistait dans sa logique de persécution injuste de notre pasteur.

La position de la 52e Assemblée Générale tenue à Yokadouma et à Adna au mois de janvier 2009, à fini de nous convaincre que l’EPC avait définitivement tourné le dos à la justice, à la vérité et à la conciliation pour s’installer dans une attitude qui la caractérise aujourd’hui : L’ARBITRAIRE.

Sinon, comment expliquer :
- Que le Rév. Simon Pierre NGOMO de surcroit Modérateur de la 50e AG/EPC soit déposé sans qu’à aucun moment il ait été entendu.
- Que le motif de sa déposition ne lui ait jamais été notifié.
- Que le principe du droit à l’immunité dont jouit tout Modérateur d’un an ne lui soit pas appliqué. (Le Rév. BESSALA MBESSE de la 51e AG/EPC qui était sous le coup de plusieurs plaintes en a pourtant bénéficié !).
- Que sa déposition soit à durée indéterminée.etc…

Toutes choses et bien d’autres qui constituent des cas de violations flagrantes de la Constitution et des règles de fonctionnement de l’EPC.

Pour toutes ces raisons, et parce que nous avons estimé que nous ne pouvons plus continuer à louer notre Dieu dans la sérénité et la paix, la Paroisse de Zoétélé-ville, dans toutes ses composantes, a décidé de quitter l’EPC et de rejoindre le Rév. Simon Pierre NGOMO dans l’EGLISE PRESBYTERIENNE REFORMEE DU CAMEROUN, dès ce jour.

Monsieur le Modérateur,

Nous avons par ailleurs été informés de toute l’agitation que vous organisez visant à vous approprier les biens meubles et immeubles de notre Paroisse sous prétexte qu’ils appartiendraient à l’EPC, et ceci, avant même que nous vous ayions donné notre position.

Par ces agissements certainement mus par des considérations bassement matérielles, vous dévoilez au grand jour les sombres motivations qui vous ont animé dans votre acharnement contre le pasteur NGOMO, à savoir : L’éliminer afin de récupérer les fruits du travail que ses fidèles et lui-même ont accompli au prix de gros sacrifices, objet de toutes vos convoitises. Ceci ne vous grandit pas beaucoup.

A la vérité, nous savions bien que toute cette machination aboutirait à ces honteuses revendications puisque dans leurs rêves les plus fous, certains de vos collègues si ce n’est vous-même, se voyaient déjà dans le somptueux presbytère de Zoétélé-ville que nous, les fidèles, avons offert à notre pasteur en reconnaissance du travail colossal qu’il accomplit, en payant de sa personne, pour soulager les peines de ses ouailles par le ministère d’accompagnement de la prière.
D’autres mourraient d’impatience d’officier dans cette Cathédrale que les « malades » du pasteur NGOMO ont érigée à Zoétélé-ville, à leur Dieu en signe d’action de grâces pour ses hauts et bienfaits dont il les comble par des guérisons miraculeuses et autres bénédictions qu’il accomplit dans leurs vies.

Que ne faites-vous pas autant dans vos Paroisses respectives ? Ne croyez-vous pas que c’est trop facile de vouloir récolter là où vous n’avez pas semé ? Pendant que vous y êtes, pourquoi ne revendiquez-vous pas les multiples véhicules que nous lui avons offerts, vous oubliez ses propriétés dans son village Biyan et en Europe.

Nous serons bien curieux de voir le titre de propriété qui vous fonde à revendiquer ce patrimoine où à tout le moins, la moindre preuve de la contribution de votre Consistoire ou de l’EPC dans la réalisation de celui-ci.
Votre mauvaise foi vous fait oublier tous les soutiens multiformes que le Pasteur NGOMO, la fondation qui porte son nom et la Paroisse de Zoétélé-ville vous ont si souvent apporté à titre individuel ou collectif.

Il nous revient enfin que vous vous apprêter à vous rendre dans les prochains jours à notre chapelle de Nkolbisson. N’étant plus de l’EPC, vous comprendrez bien que nous ne pourrons plus vous accueillir en votre qualité de Modérateur du Consistoire, mais en simple frère en Christ, parce que nous sommes des hommes de paix. Mais si c’est pour les revendications évoquées plus haut, nous vous mettons solennellement en garde et déclinons notre responsabilité sur tous les désagréments qui pourraient vous arriver.

Parce que nous sommes un Etat de droit et que nous croyons à la justice de notre pays, nous sommes déterminés à lutter jusqu’au bout pour conserver ce que nous sommes en droit de considérer comme notre propriété.

Recevez, Monsieur le Modérateur, nos salutations en Christ, le Prince de justice et de paix.


Le Secrétaire Paroissial
A/E OYONO Salomon

Le Modérateur de la Paroisse de Zoétélé-ville.
Rév. Rémy METOUGUENA











Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Autres articles
5/6/2014 6:16:14 - PROGRAMME CROISADE
5/6/2014 5:15:06 - TEMPS FORTS DE LA CROISADE
5/6/2014 4:43:35 - CROISADE DE PENTECOTE
19/3/2014 1:25:08 - pKdJSqraEiMEESRsJ
19/3/2014 1:25:00 - JZoPGXokOyxvJEddX

MUSIQUE
VIDEOS
ALBUM PHOTOS
Connexion
Nom   Montant   Date
Nouveaux membres
IrishEagl 1/2/2013
ZbZMQ2kmqE 1/2/2013
JonasLira 1/2/2013
CallumAge 31/1/2013
MarjorieW 31/1/2013
Musiques & Photos
tn (5).jpg
concert_corneillet432.jpg
concert_corneillet422.jpg


 
DEMISSION DE LA PAROISSE ZOETELE-VILLE. - Organisation -
www.serial-weber.com